Dans une réponse ministérielle du 3 mai 2022 (Rép. min., n° 45089, JOAN Q 3 mai 2022, p. 3048) l’Etat a précisé qu’entre 2017 et 2021 le nombre de places en hébergement d’urgence dédié aux victimes de violences conjugales était passé de 5100 à 7700 places, soit une augmentation de 50 %.

Pour compléter ce dispositif d’urgence, la place des victimes dans l’attribution de logements sociaux a augmenté passant de 1,6 % à 2,6 %.

Une convention a été également conclue pour que les bailleurs s’engagent à accroître le nombre d’appartements à destination de ces victimes.

Avocat pénal Avocat Saint-Etienne Avocat Saint-etienne administration Avocat Saint-etienne divorce Avocat SAINT-ETIENNE droit de l'environnement avocat Saint-Etienne droit public Avocat saint-Etienne famille Avocat Saint-Etienne Fonctionnaire Avocat Saint-etienne garde d'enfants Avocat Saint-Etienne immobilier Avocat Saint-Etienne Penal Avocat Saint-etienne permis de construire avocat Saint-Etienne urbanisme Avocats Saint-Etienne